Les nombreux bienfaits de la course à pied pour la jeune maman

La course à pied offre de nombreux avantages à une jeune maman : se réapproprier son corps, perdre les derniers kilos de la grossesse, et surtout profiter d’un moment rien que pour soi. Grâce aux endorphines libérées pendant l’effort, le running participe aussi au bien-être de la jeune maman.
partager l’article Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Explications du docteur Bernadette de Gasquet, médecin généraliste, et du professeur Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien

Courir est très bénéfique pour la jeune maman. La grossesse modifie le corps : les abdominaux ne seront plus collés comme avant, la taille et le bassin se seront écartés de quelques centimètres. Souvent, les femmes prennent une taille de soutien-gorge. Mais attention, ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire de sport. Au contraire ! La course à pied permet de tonifier son corps et ses muscles, de renforcer son système cardio-vasculaire, de s’approprier ce nouveau corps, et surtout de perdre les kilos de la grossesse (en veillant à ce que l’on mange…). Avec des efforts progressifs, il ne restera qu’un ou deux centimètres supplémentaires.

Autre bienfait qu’il ne faut absolument pas négliger : le running participe au bien-être psychologique de la jeune maman. En effet, lorsque l’on court plus de 20 minutes, le cerveau sécrète des hormones appelées endorphines. (L’endorphine est aussi sécrétée lorsqu’on mange un plat que l’on adore, ou lorsqu’on ressent des émotions positives…).
Les endorphines vont créer une agréable sensation de bien-être : on se sent mieux dans sa tête et dans sa peau. Certains n’ont même plus envie de s’arrêter de courir, car plus on court, plus on sécrète d’endorphines…


Mais il n’est pas toujours simple de s’autoriser à vivre ce moment. Les jeunes mères ont souvent peur de quitter leur bébé. Elles se focalisent sur le nouveau-né, au centre de toutes leurs attentions. Il est important de prendre du temps pour s’occuper de soi et diminuer ainsi les risques de baby-blues.

Photo-Pr-Philippe-Deruelle.jpg

“Le running participe au bien-être psychologique de la jeune maman. Après 20 minutes, le cerveau sécrète des endorphines, qui vont créer un véritable bien-être : on se sent mieux dans sa tête et dans sa peau”

Pr Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien

Est-ce une bonne idée de courir avec son bébé dans une poussette adaptée, ou avec son bébé en écharpe contre soi ?
Attention !! En général, les poussettes conçues pour le running sont très lourdes. Les femmes vont s’épuiser juste en la portant. Elles risquent aussi de secouer leur bébé pendant la course.
On déconseille fortement de courir avec son enfant en écharpe ou dans un porte-bébé. Il ajoute un poids vers l’avant qui déstabilise le corps, peut provoquer des déséquilibres de la posture et causer un mal au dos.
Laisser son enfant entre de bonnes mains est préférable afin de pouvoir profiter pleinement de ce moment pour soi.