Bien s’alimenter quand on court pour perdre du poids

Si vous faites du sport, ne vous privez pas ! Une alimentation mal équilibrée ou trop restrictive sera délétère et décourageante. Apprenez plutôt à écouter vos sensations, et n’hésitez pas à consulter un spécialiste de la nutrition qui vous aidera à atteindre vos objectifs.
partager l’article Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Comment bien s’alimenter quand on court pour perdre du poids ? Éléments de réponse avec le docteur Annie Lacuisse-Chabot, endocrinologue-nutritionniste, médecin du sport

Pour perdre vos kilos en trop, la véritable clé est de faire coïncider alimentation et appétit, c’est-à-dire de manger quand on a faim, et de s’arrêter de manger quand on n’a plus faim ! Si on écoute son corps, on peut facilement perdre du poids en faisant un peu de sport, et en modifiant très peu son alimentation ! Certes, plus facile à dire qu’à faire…
Il suffit de prendre l’exemple d’un plateau de cantine. Le plus souvent, on mange tout ce qu’il y a dessus, même si on n’a plus réellement faim ! Il faut apprendre à écouter son estomac et garder le laitage ou le fruit pour une petite collation, durant l’après-midi par exemple. C’est la même chose pour les moments où l’on se lâche ! Une personne qui considère qu’elle a 5 kilos en trop, mais qui n’est pas pour autant en surpoids, va réguler son alimentation naturellement. En général, après un dîner très copieux, on mange un peu moins le lendemain ! Le corps est bien fait… Un équilibre que l’on ne retrouve pas chez les personnes obèses…

Photo-Dr-Lacuisse-Chabot.jpg

“Pour perdre vos kilos en trop, la véritable clé est de faire est de faire coïncider alimentation et appétit, c’est-à-dire de manger quand on a faim, et de s’arrêter de manger quand on n’a plus faim ! ”

Dr Annie Lacuisse-Chabot, endocrinologue-nutritionniste, médecin du sport

Alors que faut-il manger avant et après la course ? Les conseils du Dr Annie Lacuisse-Chabot, endocrinologue-nutritionniste, médecin du sport

Que faut-il manger AVANT la course ?
Tout dépend de la durée de la course et de l’heure à laquelle vous allez courir.

Pour une course le matin :
Si vous courez 10 minutes, inutile de changer votre alimentation.
En revanche, si vous courez plus de 30 minutes, il est recommandé de consommer des féculents la veille au soir. Certains préfèrent manger un petit quelque chose avant de partir courir, d’autres préfèrent courir le ventre presque vide. Il n’y a pas de règle, écoutez vos sensations, mais n’oubliez pas de boire un peu d’eau avant de partir.
Pendant la course, il est recommandé de boire quelques gorgées d’eau au bout de 15 à 20 minutes, mais là encore, faites confiance à vos sensations.

Pour une course après le travail :
Si l’on court à 18 heures par exemple, le déjeuner est souvent bien loin. On peut donc prendre une petite collation avant l’effort, pour une course d’une demi-heure : une barre de céréales, une banane ou 2 ou 3 biscuits pour tenir le coup et éviter l’hypoglycémie !

Que peut-on manger et boire APRÈS la course ?
Après la course, on peut manger de tout ! Mais vous verrez que plus vous courez, plus votre corps sera attiré par une « bonne » alimentation. C’est comme un cercle vertueux. En général, on n’a pas envie de manger des rillettes ou du foie gras après un footing ! C’est un autre avantage de l’activité physique !


Attention, au retour du sport, le véritable risque, c’est la boisson ! Car si le cerveau régule très bien les calories mastiquées, il a beaucoup de mal à réguler les calories liquides. Le piège, c’est donc de boire des boissons sucrées au retour du sport, car vous serez tenté de boire beaucoup plus que nécessaire, et tous vos efforts seront anéantis !

Photo-Dr-Lacuisse-Chabot.jpg

“Le piège, c’est donc de boire des boissons sucrées au retour du sport, car vous serez tenté de boire beaucoup plus que nécessaire, et tous vos efforts seront anéantis !”

Dr Annie Lacuisse-Chabot, endocrinologue-nutritionniste, médecin du sport

Courir avant ou après manger ? L’avis du Dr Dany Marcadet, cardiologue du sport

Je conseille à toutes les personnes dont l’objectif est de perdre du poids de courir après avoir mangé, et non avant. En tout cas sûrement pas à jeun. On a longtemps pensé qu’en courant à jeun, on brûlait davantage le glucose stocké. Or on brûle en effet le glycogène, mais on le refabrique et on le restocke. Alors que si vous courez juste après le repas, vous consommez directement les sucres du repas, ce qui évite de stocker ce que vous avez mangé. D’autre part, lorsqu’on décide de courir après avoir mangé, on privilégie un petit plat léger avant l’effort (qui ne va pas peser sur l’estomac), et on va donc éviter de manger lourd et gras. De plus, en revenant de la course, vous n’aurez pas faim !

Que penser des boissons énergisantes que l’on trouve dans le commerce ?
Les boissons pour sportifs sont pour les… sportifs ! Si vous ne courez que 30 minutes, ce qui est déjà bien, il n’est pas utile d’avoir recours à ce genre de boissons. Privilégiez l’eau.

Après avoir couru, peut-on se permettre un petit « plaisir » réconfortant ?
Après la course, il est permis de se faire plaisir, mais vous verrez que spontanément votre corps n’aura pas envie d’un petit grignotage inutile et très calorique, mais plutôt d’un vrai plat consistant. Un autre avantage de la course à pied !