Les signes qui doivent vous alerter pendant la course

Pour une jeune maman, courir n’est pas un sport anodin. Soyez attentives aux signaux de votre corps. Un essoufflement inhabituel ? Une difficulté à courir inattendue ? Une augmentation de votre fréquence cardiaque ? N’attendez pas, allez consulter votre médecin traitant.
partager l’article Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Si un essoufflement inhabituel apparaît, si on trouve que l’on court anormalement doucement et avec de plus en plus de difficulté, ou si la fréquence cardiaque augmente de manière importante, il faut consulter son médecin traitant.
En effet, après un accouchement, 5 à 15 % des femmes développent une hypothyroïdie (un dérèglement de la thyroïde). Les symptômes de l’hypothyroïdie sont insidieux, car souvent mis sur le compte de la grossesse : fatigue, intolérance à l’effort… Le médecin devra donc réaliser un bilan thyroïdien. Enfin, beaucoup plus rarement, une cardiopathie (maladie du cœur) peut se développer après la grossesse : là encore, une consultation avec un spécialiste est indispensable pour réaliser une échographie cardiaque. Pour courir sans risque, soyez donc attentives et faites confiance à votre ressenti !

Photo-Pr-Philippe-Deruelle.jpg

Après un accouchement, 5 à 15 % des femmes développent une hypothyroïdie (un dérèglement de la thyroïde) et, beaucoup plus rarement, une cardiopathie (maladie du cœur).

Pr Philippe Deruelle, gynécologue obstétricien