Épilepsie : quels sont les aliments à éviter ?

5/5 - (1 vote)
L’épilepsie est un dysfonctionnement des nerfs qui se caractérise par des crises imprévisibles et fréquentes. Pour gérer cette maladie, il existe de nombreux traitements médicaux ainsi que des ajustements des habitudes de vie qui permettent de diminuer la fréquence des crises et leur sévérité. L’alimentation constitue un élément des habitudes de vie pouvant avoir un effet prépondérant en ce qui concerne la gestion de cette affection. Certains aliments peuvent aggraver les manifestations de l’épilepsie. Parlons-en dans la suite.

Les aliments excitants

Les aliments excitants sont capables de déclencher les crises d’épilepsie chez certains individus. Leurs actifs constituent des stimuli pour les différents neurones du malade. Ils sont donc à éviter au maximum. Au nombre de ces aliments, on peut citer :

  • Le café,
  • Le thé,
  • Le chocolat,
  • Les boissons et barres énergisantes,
  • Et le soda.

Ces aliments sont de véritables sources de théobromine et de caféine qui sont deux substances pouvant accroître l’excitabilité des neurones et stimuler le dispositif nerveux central. Cependant, il faut savoir que le degré de sensibilité à chacune de ces substances varie d’un malade à un autre.

Les sujets souffrants de l’épilepsie doivent donc accorder une attention particulière aux différentes réactions de leur corps après leur repas. Cela leur permettra de savoir les aliments dangereux pour leur état pour un régime adapté.

Les aliments contenant des glucides raffinés

Pour les personnes atteintes de cette maladie, il est aussi conseillé d’éviter ou de limiter la consommation des aliments contenant des glucides raffinés. Ces substances ne sont rien d’autres que des glucides transformés.

Lire également :  Les effets secondaires du rabotage de la prostate

Elles se retrouvent dans les aliments comme les boissons et jus sucrés, les bonbons, les pâtes alimentaires blanches, le pain, les viennoiseries, etc. Ces types d’aliments peuvent faire fluctuer brusquement le taux de glycémie. Ce qui peut provoquer la survenance des crises.

Lire également :  Peut-on associer Doliprane et Ibuprofène ?

Aussi, ils peuvent augmenter la quantité d’insuline produite par le corps et favoriser l’excitation des neurones. Par ailleurs, la grande consommation des glucides raffinés peut parfois réduire l’effet de certains traitements antiépileptiques.

Les additifs de types alimentaires

Les additifs de types alimentaires font également partie des aliments à éviter quand on souffre d’épilepsie. Ils sont composés d’actifs pouvant accroître les risques de crise. Ces additifs impliquent diverses sortes de produits en l’occurrence :

  • Les colorants artificiels notamment le rouge allura ou E129, le tartrazine ou E102, ainsi que le jaune-orangé S ou On les retrouve très souvent dans les aliments comme les confiseries, les bonbons, les boissons (gazeuses), les jus, et autres.
  • Les édulcorants artificiels en l’occurrence le sucralose, l’acésulfame de potassium, et l’aspartame. Ils s’utilisent pour sucrer divers aliments et breuvages si les fabricants ne souhaitent pas avoir dans ces produits des calories.
  • Les exhausteurs de goût tels que le MSG ou le glutamate monosodique, et les tablettes.

Bien qu’aucune étude n’est établi le rapport direct qu’il y a entre ces produits cités ci-dessus et la survenance des crises d’épilepsie, des individus rapportent quelques symptômes ainsi que des crises plus intenses après les avoir consommés. Par conséquent, il est conseillé d’être prudent avec leur utilisation pour les personnes épileptiques.

Banane et épilepsie : que savoir ?

La banane est un fruit qui offre de nombreux avantages pour la santé grâce à sa richesse en vitamines et minéraux. Cependant, en ce qui concerne le traitement de l’épilepsie, la consommation de bananes en tant que traitement unique ne suffit pas et ne doit pas remplacer les médicaments anticonvulsivants ou les autres traitements recommandés par un professionnel de la santé.

Lire également :  Quel lien entre adénomyose et prise de poids ?

L’épilepsie est une maladie neurologique caractérisée par des crises récurrentes. Elle est généralement gérée avec des médicaments anticonvulsivants prescrits par un médecin et, dans certains cas, par d’autres approches comme la chirurgie du cerveau ou des régimes spécifiques comme le régime cétogène.

Lire également :  Pourquoi Dexeryl a-t-il été retiré du marché ?

Cela dit, la banane contient de la vitamine B6, un nutriment qui joue un rôle clé dans la production de neurotransmetteurs, des substances chimiques qui transmettent les signaux dans le cerveau. Certaines études ont montré qu’une carence en vitamine B6 peut contribuer à des crises chez les nourrissons, bien que ces cas soient rares. De plus, les bananes contiennent du potassium, qui est important pour la fonction nerveuse et musculaire.

Cependant, bien que la consommation de bananes et d’autres aliments riches en vitamine B6 et en potassium fasse partie d’une alimentation équilibrée et saine, elle ne doit pas être considérée comme un traitement de l’épilepsie. Il est essentiel pour les personnes atteintes d’épilepsie de suivre les recommandations de leur médecin concernant le traitement et la gestion de leur condition.

Si vous ou une personne que vous connaissez êtes atteint d’épilepsie et envisagez de faire des changements alimentaires, il est important de discuter de ces changements avec un professionnel de la santé pour vous assurer qu’ils sont sûrs et appropriés.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Lire également :  Vésicule biliaire symptôme fatigue : que savoir ?

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
spot_img

Recent Stories