Quels sont les aliments à éviter en cas de parodontite

5/5 - (1 vote)
La parodontite est une affection touchant les tissus autour des dents notamment le ligament du parodonte, les gencives ainsi que l’os des alvéoles dentaires. Lorsqu’elle n’est pas prise en charge rapidement, cette maladie peut causer des conséquences graves. Un brossage au quotidien ainsi qu’une visite régulière chez son dentiste pourrait aider à prévenir cette pathologie. Outre ces précautions, il est aussi essentiel de contrôler son alimentation pour lutter contre la parodontite et permettre de le traiter efficacement. En effet, certains aliments peuvent aggraver cette maladie. Découvrez ci-dessous la liste de ces aliments ainsi que leurs effets sur les dents.

Le sucre

Les aliments contenant du sucre sont à éviter lorsque l’on souffre de parodontite. En effet, la consommation de sucre provoque la formation de plaques sur les dents. Celles-ci peuvent constituer un nid pour les micro-organismes.

Aussi, ces bactéries, se développant sur la plaque des dents, se nourrissent essentiellement de sucre. Ainsi, la consommation d’aliments sucrés pendant la maladie peut favoriser la multiplication de ces microbes. Ce qui peut accentuer l’inflammation ainsi que la douleur.

Pour les personnes qui ne peuvent pas vraiment se passer de ces aliments, après les avoir consommés, il est recommandé de bien se nettoyer les dents à l’aide d’une brosse et du fil dentaire.

Lire également :  Manque de magnésium : causes, symptômes et solutions

Les aliments comme les fruits, les noix, les graines ainsi que les légumes sont excellents choix pour optimiser la guérison de la parodontite. Ils contiennent un taux élevé de vitamines, de minéraux et de fibres qui sont des nutriments permettant le renforcement des tissus du parodonte et la réduction de l’inflammation.

Lire également :  Pourquoi Dexeryl a-t-il été retiré du marché ?

Les aliments acides

La consommation d’aliments aigres ou acides, en l’occurrence le vinaigre, les agrumes, la tomate, peut aussi entraîner une aggravation de la parodontite. Les principes actifs acides se trouvant dans ces derniers peuvent irriter les gencives et augmenter l’inflammation.

Ils peuvent également ronger l’émail protégeant les dents et provoquer la sensibilité de ces derniers. Ainsi, une limitation de ces types d’aliments est donc conseillée lorsque l’on souffre de parodontite.

Si par hasard l’on en consomme, il faudra prendre le soin de se laver les dents. À défaut d’un brossage, il faudra rincer sa bouche avec de l’eau afin d’éliminer les principes acides sur les dents en attendant le brossage.

Les fritures

Les fritures notamment les beignets, les frites, les légumes ou viandes panés, sont également à limiter ou à retirer de son alimentation quand on souffre de parodontite. En effet, étant un peu durs, ces aliments sont souvent difficiles ou pénibles à mâcher.

Ils peuvent donc causer des lésions au niveau des gencives. Ce qui peut accroître la douleur et l’inflammation. De plus, les fritures peuvent aussi augmenter la quantité de calories et de graisses de l’alimentation. Ce qui pourrait accroître le risque de diabète et d’affections cardiovasculaires.

Lire également :  Combien de temps sans alcool pour régénérer le foie ?

Ces maladies favorisent le développement de la parodontite. Pour ces raisons, il est indiqué de plutôt préférer les aliments préparés au four, à la vapeur ou ceux qui sont grillés. Ils sont plus sûrs pour les gencives et les dents.

Les aliments collants

Les différents aliments collants notamment le caramel, les bonbons, les fruits ou légumes secs, les chewing-gums, sont à fuir si l’on est atteint d’une parodontite. Ceci, pour la simple raison qu’ils peuvent facilement laisser des résidus entre les dents et les parois des gencives.

Lire également :  Combien de temps dure les douleurs après ablation vésicule ?

Ce qui peut contribuer au développement des bactéries et à la survenance des infections. Par ailleurs, ces types d’aliments contiennent en général de l’amidon ainsi que du sucre. Une fois, dans la bouche, ces actifs sont transformés en acide qui peut abîmer l’émail dentaire et provoquer des caries.

Le sel

La trop grande consommation de sel peut atténuer le fonctionnement des glandes salivaires. Ce qui peut conduire à une déshydratation des parois buccales. C’est la salive qui permet de réguler le développement de bactéries à l’intérieur de la bouche.

Par conséquent, lorsque sa production diminue, cela peut causer la prolifération des germes. Ce qui accroît le risque de faire une infection. En outre, une grande consommation de sel peut également causer des problèmes de rétention d’eau au niveau du corps, qui peuvent conduire à l’inflammation des cellules des gencives et accentuer la parodontite.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
spot_img

Recent Stories